L’arnica, le trésor des Vosges

L’arnica, le trésor des Vosges

octobre 2, 2018 0 Par admin

Si vous avez déjà pris des médicaments homéopathiques, vous connaissez le terme « arnica ». Le fait qu’il soit utilisé comme ingrédient actif dans les médicaments est en soi une indication des divers avantages de l’arnica. En fait, nous rencontrons souvent des shampooings, des gels, des toniques et des teintures portant le nom d’arnica.

Qu’est ce que l’arnica ?

L’arnica est essentiellement une plante vivace appartenant à la famille des tournesols et qui vaut de l’or. L’arnica est originaire des montagnes des Vosges. La plante d’arnica atteint une hauteur de 30 à 60 cm et porte des fleurs jaune orangé ressemblant à des pâquerettes. Elle possède des feuilles vertes brillantes, les feuilles supérieures sont dentées et légèrement poilues tandis que les feuilles inférieures ont des pointes arrondies. Les tiges sont rondes, charnues et poilues. Les fleurs jaune-orange de cette plante ont une valeur médicinale. Des extraits de capitules frais et séchés sont utilisés dans les préparations homéopathiques pour le traitement de plusieurs problèmes de santé. Les fleurs peuvent également être utilisées sous leur forme brute.

Aujourd’hui, l’arnica est largement cultivée à des fins médicinales dans plusieurs régions d’Europe. Il a été utilisé en médecine depuis les années 1500 et est disponible dans le commerce sous la forme de crèmes topiques, d’onguents, de pilules, de teintures et même d’injections. L’huile d’arnica est également disponible, elle est utilisée pour les traitements topiques. L’ingestion directe d’arnica par voie orale est associée à de graves effets secondaires, mais les médicaments homéopathiques l’utilisent sous une forme diluée qui n’est pas considérée comme nocive.

Il existe plusieurs espèces d’arnica dont Arnica Montana et Arnica chamissonis sont utilisés dans des préparations anti-inflammatoires. Les deux espèces se ressemblent sauf que A. Chamissonis a des fleurs un peu plus petites. Il peut être extrêmement toxique, même à très faible dose. Arnica Montana, par contre, possède des propriétés médicinales et est surtout utilisée dans les produits à base de plantes, en particulier les produits de soins capillaires. Cette herbe est connue sous plusieurs noms tels que tabac de montagne, fléau du loup et même le fléau du léopard.

homeopathie à base d'arnica

Homéopathie à base d’arnica

Avantages d’Arnica Montana pour la santé

Réduit l’inflammation

L’utilisation la plus commune de l’arnica est un agent apaisant pour l’inflammation. Quand il s’agit de blessures sportives ou d’efforts dus à l’exercice, appliquer de l’extrait ou du gel d’Arnica montana directement sur la source de la douleur peut faire des miracles. Vous pouvez rapidement voir un gonflement réduit, dû aux composantes anti-inflammatoires organiques de la plante, et vous devriez bientôt sentir un relâchement des muscles autour de la zone affectée.

Soulagement de l’arthrite

Les personnes âgées bénéficient également de nombreux avantages d’Arnica montana. Pour ceux qui souffrent d’arthrite ou d’autres conditions inflammatoires qui apparaissent naturellement en vieillissant, l’application de gels ou de pâtes contenant de l’Arnica montana leur permet de desserrer rapidement les articulations douloureuses et de réduire l’enflure pour pouvoir bouger plus facilement et avec moins de douleur.

Capacité analgésique

La capacité anti-inflammatoire est un avantage, mais il y a aussi le problème du soulagement de la douleur. Les médicaments pharmaceutiques comme l’ibuprofène ne couvrent que l’inflammation, laissant souvent la douleur derrière eux, mais l’Arnica montana agit naturellement comme un analgésique pour soulager la douleur topique sur tout le corps. Cependant, ne l’appliquez pas sur une plaie ouverte, car elle contient des composés très puissants qui ne devraient pas être à l’intérieur du corps.

Acné et Troubles de la peau

L’Arnica montana possède également de légères propriétés antimicrobiennes, ce qui la rend très bénéfique pour les personnes souffrant de problèmes cutanés tels que l’acné, le psoriasis, l’eczéma et autres. La qualité inflammatoire, combinée à l’activité antioxydant, rend l’Arnica montana populaire auprès des personnes qui souffrent fréquemment d’éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons et d’inflammation.

Favorise la santé des cheveux

Si vous souhaitez renforcer vos follicules pileux et prévenir la perte de cheveux, l’ajout d’extraits d’Arnica montana à certains savons et shampoings peut grandement aider. Les nutriments riches se lient aux cheveux et renforce ainsi vos racines. Dans certains cas, l’Arnica montana peut même stimuler la croissance de nouveaux cheveux, augmentant ainsi le volume de vos cheveux.

Hydrate la peau

Bien que vous ne pouvez pas appliquer l’extrait pur d’Arnica montana sur toute votre peau, il peut être mélangé avec des huiles ou des crèmes pour former un traitement efficace pour les peaux sèches. Cet agent hydratant est également important pour la santé des cheveux, car il peut protéger de manière significative contre les pellicules.